La Ligne ADSL


 

La ligne est la paire de fils de cuivre (la ligne téléphonique) sur laquelle circule le signal ADSL.

ADSL : tout savoir sur l’ADSL, l’ADSL2+ et le ReADSL

Avant de développer ce qu’est l’Adsl d’un point de vue général, il faut expliquer d’où vient ce terme « barbare », que l’on entend depuis une dizaine d’années et bien souvent sans savoir ce qu’il veut dire. Il est issue du sigle anglais xDSL, qui signifie « x » Digital Subscriber Line.

Qu’est-ce que xDSL ?

xDSL comme on l’a précisé plus haut est l’abréviation de « x » Digital Subscriber Line, qui peut se traduire par « ligne d’abonné numérique ». C’est le nom générique donné à une catégorie de technologies qui à partir du réseau cuivré traditionnellement dédié à la téléphonie analogique, permettent d’atteindre des hauts débits de transmission. xDSL fait référence à une famille de technologies parmi lesquelles on retrouve l’ADSL, mais aussi le SDSL, le VDSL… Ces technologies xDSL améliorent les performances du réseau téléphonique classique constitué de fils de cuivre. Le traditionnel réseau téléphonique de l’opérateur historique France Télécom.

Qu’est-ce que l’ADSL ?

Une fois que l’on a compris ce que signifie xDSL, c’est très facile d’en déduire la signification de ADSL ou encore Asymmetric Digital Subscriber Line et peut se traduire par « Ligne d’abonné numérique à débit asymétrique » ou « raccordement numérique asymétrique » ou encore « liaison numérique à débit asymétrique ». Dans notre esprit ADSL fait souvent référence à une connexion Internet à haut-débit, mais en quoi ça consiste.

Le principe de l’ADSL est de diviser la bande passante en 3 zones sur lesquelles circulent 3 types d’informations différentes:

  • la première zone fait circuler la voix (la communication téléphonique)
  • la deuxième sert à envoyer les données numériques de chez l’abonné vers le réseau Internet (Upload)
  • la dernière sert à la circulation des données numériques du réseau Internet vers l’abonné. (Download)

L’ADSL permet à l’abonné de recevoir un débit théorique pouvant aller jusqu’à 8 Mega maximum

Qu’est-ce que l’ADSL2+ ?

L’ADSL2+ est une évolution de l’ADSL. Grace à cette évolution les débits sont plus rapides, pouvant atteindre en théorie 20 Mega maximum. Néanmoins, comme toute technologie basée sur l’xDSL, l’ADSL2+ a aussi ses limites. Plusieurs éléments entrent en ligne de compte pour l’ADSL2+. D’une part, le noeud de raccordement doit être préalablement équipé avec du matériel compatible ADSL2+. Et d’autre part, l’internaute ne profite réellement de meilleurs débits que si sa ligne n’excède pas une longueur de 2500 mètres. Au-delà, les débits entre l’ADSL et l’ADSL2+ sont quasi identiques.

Qu’est-ce que le ReADSL et ReADSL2 ?

Le ReADSL, dont « Re » signifie Reach Extended, est une variante de l’ADSL2+. Le principe de cette technologie est de repousser les limites de l’ADSL et l’ADSL2+ pour permettre aux abonnés n’ayant pas la possibilité de prétendre à l’ADSL ou l’ADSL2+, d’avoir une connexion Haut débit, jusqu’alors impossible. Il permet de proposer des offres haut débit à 512 Kbits pour les lignes dont l’affaiblissement est compris entre 70dB et 78dB.

Consultez notre forum d'entraide ADSL et Internet

seo packagespress release submissionsocial bookmarking services